Demain on monte dans les Alpes , donc quoi de mieux aujourd'hui que refaire
le sentier du CAF - Club Alpin Français - qui passe sous la Candelle ...
C'est une belle journée ensoleillée qui nous attend, fertile en évènements :
On a failli écourter la balade quand Gabiakris s'est ouvert le crane sur un tronc
mais c'est sans compter sur son impassibilité : "c'est pas grave , je compresse ! "
Ensuite une rencontre avec un promeneur qui allait à Cassis, je dis promeneur
car rien dans les poches , pas de sac à dos, une petite fiole d'eau et c'est tout,
encore tout bronzé d'un séjour à la Réunion dont il nous a vanté l'envoutement.
Arrivés à l'oeil de verre : c'est l'embouteillage, ça descend : d'abord une pierre
que j'ai évité de justesse et qui a failli tuer 1 des 5 personnes derrière moi,
puis un couple de pseudo-pro des trails de montagne qui ne nous calcule pas
et "force" le passage sur les chaines, on leur laisse volontiers la priorité,
mais un p'tit bonjour, un sourire ou un merci comme savoir-vivre était nécessaire 
hélas la courtoisie n'était pas leur fort et des "amabilités" sont échangées...
La matinée est bien avancée, quand nous attaquons le beau chemin vertigineux
qui nous conduit par le "pas d'Alberte" au pied des falaises de la grande Candelle.
Il nous reste plus qu'à trouver un coin à l'ombre pour pique-niquer, pas facile,
nous sommes plein sud, la végétation très pauvre et le sol rocailleux
On trouve notre bonheur à l'abri d'un énorme rocher sur le sentier même,
mais nous ne voyons personne passer : apéro, casse-croute, sieste et photos.
C'est l'heure de redescendre : un p'tit peu de bravoure pour le couloir du Candelon,
que nous admirons toujours et que Gabiakris a surnommé le "couloir de la mort".
Sur le chemin plus bas, on croise des perdrix, je dis rien de plus sur cette rencontre 
il faudra lire les commentaires sur les photos , d'ailleurs c'est plus que l'heure
de conclure le message : excusez la longueur mais il y avait matière à développer !

Pour ce passage :  j'ai senti qu'il se passerait quelque chose ...