Re belote, avec Fred et Lori, on s'était dit
que si on s'entendait, on repartait avec eux dans la Sainte Baume.
Test positif, on est reparti pour une belle aventure, le but : le Paradis,
dans la sainte Baume, par la grotte de Sainte Marie-Madeleine
puis le sentier merveilleux qui devait nous conduire tout droit au Paradis.
La météo nous annoncait un risque d'orage mais si, à chaque fois qu'elle nous en menace
on l'écoutait, on ne se baladerait pas souvent.
Nous sommes arrivés à la grotte à l'heure de la messe
et certains d'entre nous ont reçu quelques précieuses gouttes d'eau bénite.
Arrivés sur la crête, un orage "foudroyant"
( Eclairs et tonnerre simultanés ) a stoppé notre enthousiasme.
 On savait qu'il existait une grotte dans les parages
mais la raison nous a poussés à nous retrancher derrière un rocher.
Comme l'orage ne se calmait pas, nous avons commencé par boire
la potion magique de Gabianou, bientôt suivie du pique-nique sous la pluie
 Ah oui ! j'oubliais, avant l'orage nous avons trouvé un porte feuille
bourré de cartes de paiement et de billets, appartenant à un certain Julien.
Tous les gens rencontrés pensaient l'avoir vu.
A chaque changement de sentier on appelait... Juuliien!
Le gros porte feuille a finalement terminé sa balade à la gendarmerie d'Auriol
où Julien, averti par Fred devait venir le récupérer.
Les photos et vidéos vous en diront plus sur l'ambiance qui règnait.
Avez vous déjà bu un punch avec des glaçons célestes,
directement du ciel dans vos verres, sans intermédiaire
nous oui, avec des grêlons de plus en plus gros et glacés...

Je rajoute juste que malgré les conditions météos apocalyptiques
j'en garderai un souvenir mémorable surtout le pique-nique
sous l'orage , les éclairs et coups de tonnerre menaçants ne nous
ont pas coupé l'appétit et le punch gabianesque a été apprécié ...
Restera en mémoire aussi quelques images comme Lori qui n'a
absolument pas voulu couvrir ses cuisses malgré le froid et la grêle,
Fred stoïque en chemise sous la pluie pendant le casse croute,
Gabjo et sa coiffe digne de Ramses II,
Encore la brochette de randonneurs aux impers multicolores 
Une dernière : Lori qui a bu à la source magique de Nans
sans connaitre les vertus de ce breuvage.
Peut être qu'un jour, les Havrais reviendront nous voir :
On refera la balade en entier cette fois avec le soleil !

Petit rappel pour savoir qui parle :

Rouge = Gabianou

Bleu  =  Gabianika

 

t ebaume

 

Cliquer sur la cape rouge