Ne vous fiez pas au titre, y a pas plus agnostique que moi,
mais avec Gabianika, nous partageons les mêmes références, alors ...
C'est bien avec Internet, on trouve presque toujours ce qu'on cherche.
D'où peut venir le nom de cette jolie calanque : Podestat !?
Certainement ça doit venir de l'Italien via le Latin qui signifie Pouvoir ...
Gabianika confirmera, en tout cas, je confirme son pouvoir d'attraction.
Aujourd'hui donc, retour à notre grotte préférée, à l'abri du vent,
face à la mer et au magnifique panorama du profil dentelé de l'île de Riou.
Comme d'hab, prenez quelques instants pour regarder les images du jour,
et soyez sympas, quelques secondes de plus pour laisser un commentaire.

J'ai les mêmes informations sur internet mais ce que
j'aimerais savoir, c'est la raison de cette appellation.
Sur une carte de 1924, on retrouve des constructions à Podestat
Je vais essayer d'en trouver une, j'ai aussi trouvé une information
sur un restaurant qui aurait existé dans la calanquejusqu'en 1964.
A l'époque, je n'étais pas à Marseille et ne connaissais pas les calanques.



 

La merveilleuse planque

En venant de Callelongue, il suffit de longer la côte, passer au dessus de la plage de Marseilleveyre pour arriver enfin à la calanque de Podestat.

Au fond de cette calanque, la colline monte agressivement vers les falaises rocheuses et les cimes. Quelques pins rafraîchissent le décor donnant une image paisible de ce site pour le moins austère. Sauvage, isolé, sans ressources, cette crique géante n’est pas facilement accessible par la terre. Loin d’être périlleux, le chemin n’en facilite pas pour autant l’approche. £n un mot, si vous allez à

Podestat, ceux qui s’y trouvent déjà vous voient arriver de loin.

Quel merveilleux refuge pour les hommes désireux de vivre loin des regards indiscrets ! Seul l’accès de la mer permet d’arriver rapidement sur la plagette mais, dans ce cas, on voit aussi arriver les bateaux. Si l’on n’a pas la conscience tranquille, il est facile de grimper sur les hauteurs et fuir les « envahisseurs ». Quelle merveilleuse planque !

A une certaine époque, un détenu de la prison des Baumettes était recherché par toutes les lices, il était traqué du côté de l’Espagne alors qu’il coulait des jours heureux dans la petite calanque de Podestat, Une rumeur a circulé pendant longtemps, Pierrot le Fou s’y serait caché un certain temps, se régalant de poissons grillés et de bouillabaisses. Comme il n’y a pas de fumée sans feu, on peut imaginer que la rumeur n’en était pas tout à fait trop sujette à la pression de certains trafiquants, il n’est pas étonnant que la bâtisse accueillante de Podestat n’ait pas pu survivre. Les ruines que vous allez découvrir en la visitant sont le témoignage d’un passé sur lequel la lumière n’a pas totalement été faite.

Pourtant, Podestat a eu sa grande époque. Juste après la guerre, vers les années 47/48, les excursionnistes s’y donnaient rendez-vous pour y passer des journées exceptionnelles dans la joie de la liberté retrouvée. Pendant que s’achevait l’impression du livre d’où est tiré ce texte, la calanque de Podestat vivait une transformation.

LA DIRECTION DE L’ECOLOGIE ET DES ESPACES VERTS en accord avec l’EDF dont c’est la propriété, a décidé de faire raser les ruines existantes afin que la nature puisse reprendre ses droits et la calanque retrouver son aspect sauvage.

Voici la raison pour laquelle, en lisant l’histoire de Podestat vous risqueriez d’être surpris que je vous parle de ruines d’un ancien restaurant-buvette invisibles. Désormais, elles seront sous vos pieds !

Utilisée jadis par des pêcheurs, une madrague y fût établie à plusieurs reprises et ses bâtiments servirent plus tard à la construction du bar-restaurant qui resta ouvert jusqu’en 1964. Des ruines et des treuils rouillés donnaient à cette calanque un aspect de désolation malgré sa magnifique situation sous la tête est du Malvallon, mais elle a repris maintenant son aspect primitif et sauvage.

http://andocs.free.fr/LA%20CORNICHE%20DES%20PECHEURS.htm

madrague-podestat-2833c31

J'ai trouvé ici une carte postale de ce fameux resto. 

Un petit clic sur la carte.

La Madrague : en provençal Madraga : signifie une grande enceinte de filets pour la pêche au thon.