Il y a des jours comme ça où l'un ou l'autre, n'a pas envie de trop marcher mais
 sans vouloir renoncer  aux paysages des calanques, aujourd'hui, c'était Gabianou.
 Avec 3 balades d'affilée, il ressentait ses 8 kms de plage dans les pattes 
et moi, je n'insiste pas et je me "sacrifie" (!) ..oui je sais je suis de mauvaise foi !
Avec le beau temps, le début du WE et des vacances, il y avait,
les gens du samedi, complètement différents de la semaine, qui n'aiment pas saluer
et bousculent au passage, les autres promeneurs, sauf deux sympathiques vraies randonneuses
et leur labrador avec qui nous avons bavardé un bon moment et que nous aurons peut-être
l'occasion de croiser à nouveau, au hasard des balades.