Grande effervescence au Frioul, les poussins sont nés.  Lors de notre dernier passage,
 les nids n'étaient pas faits, les petits sont gris et duveteux ils commencent
 à explorer leur univers, sous les yeux attentifs et bienveillants des parents.
Comme toujours, il y a les rochers des célibataires qui n'ont pas encore
fondé famille et vivent en bande, comme des ados joueurs et bruyants.
Les touristes commencent à affluer mais on a pas encore compris
quand on voit le monde sur le bateau, où ils disparaissent !