En principe jeudi (hier) on devait se retrouver sur l'île pour achever les virus !
Gabianou a déclaré forfait le premier, Gabiakris, terrassée elle aussi par les microbes, a suivi ;
heureusement que Gabianika est solide et tient bien la place !
Donc si jeudi pas possible, vendredi tout est permis, en plus il fait beau !
Nous revoilà embarqués, c'est qu'on se sent obligé maintenant de nourrir les ratonnoies ...
Mais elles n'ont pas voulu de notre jambon-beurre, peut être gavées avant notre passage,
Un jour peut être, il y aura du foie gras made in Frioul, pourquoi pas ?
Vous allez dire : il délire le Gabianou , qu'est-ce qu'il raconte, on comprend rien !
C'est rien : tout se remet en place progressivement, le bain me fait énormément de bien,
avec la mer, je revis : un bain de jouvence ... on peut débarrasser.
Cette fois-ci l'APN a fonctionné, il est synchro avec son patron, donc vous aurez droit
à plus d'images, comme d'hab en regardant notre diaporama ci-dessous :

DSC00107 b

Vous avez droit à quelques explications, vous nos fidèles lecteurs !
Sur l'île de Ratonneau vivaient 4 oies, abandonnées par leurs "maitres"
il en reste 3 on ne connait pas le sort de la quatrième, en entendant 
quelqu'un dire: on reviendra à Noël, on peut penser qu'elle a terminé
sa vie en foie gras, les 3 rescapées se manifestent bruyamment
dès que quelqu'un passe sur le chemin. surtout avec des sacs à dos.
Gabianou devait encore avoir de la fièvre mais les oies sont bien réelles.
Il a d'ailleurs, pour exterminer ses virus, décidé de se baigner  avec
 Sainte Estève et apparemment, il allait beaucoup mieux après son bain.
Non ce n'est pas moi qui délire !