Toujours en quête de renouveau malgré notre randonnée rituelle : La Mounine.
Il faut dire qu'on est tributaire de la météo, qu'on se balade 3 fois par semaine,
donc c'est évident qu'on a plus de probabilités de se retrouver dans les parages.
On réserve les balades nouvelles ou inédites pour les meilleurs jours...
Aujourd'hui beaucoup de vent annoncé, on a imaginé chercher un nouveau sentier,
pour notre boucle traditionnelle à partir de Callelongue, et incroyable : on l'a trouvé !
Bon d'accord, il faut crapahuter, descendre de longs éboulis que Gabianika adore,
il y a certes quelques passages incertains, mais la sente est naturelle et instinctive.
Cerise sur le gâteau, on a pique-niqué sur une belle terrasse avec vue sous un pin,
où il fera bon revenir en période estivale pour une sieste "avé" les cigales...
Voilà Gabianika, cette 2ème mouture est à peu près semblable à celle qui a disparue ?
je te laisse raconter l'hélico et le gabian que tu as mis à l'honneur dans l'album :

Pour moi le découverte d'un sentier n'est pas aussi instinctive que pour toi
mais je suis...confiante... c'est toi qui a une boussole greffée dans le cerveau
si je devais mener une balade, j'égarerais tout le monde. Venons en à l'hélico
Il a occupé nos APN pendant un bon moment, Callelongue nous organise toujours 
d'intéressants spectacles. C'est en regardant les manoeuvres que je t'ai
raconté que j'aurais aimé donner les premiers soins dans ces conditions mais
j'étais infirmière hospitalière, c'est trop tard ! Une seule fois en 1985
on avait demandé des volontaires pour partir à Mexico, je m'étais inscrite
mais c'est une équipe d'un autre hôpital qui a été retenue. Bon on voit que
je vieillis je commence à raconter ma vie. Pour en revenir à aujourd'hui
c'est vrai que nous sommes heureux d'avoir découvert cette belle terrasse
pour nos pique-niques, la vue est éblouissante. Le gabian ok ! 
classique !
il surveillait le passage et de temps en temps plongeait pêcher son repas.

Pour expliquer "cette deuxième mouture" : quand j'ai rajouté ma participation
au post tout s'est effacé et Gabianou, patiemment tu as dû recommencer 
fidèlement, j'en témoigne,  pour moi ce n'est plus tout à fait pareil...