Nous n'avons pas regretté d'avoir choisi la Sainte Baume par des chemins buissonniers.
Pas un seul  être humain rencontré  malgré le premier jour des vacances.  Depuis Riboux    
 nous avons choisi les sentiers selon notre intuition et aussi grâce à ta carte qui nous
ont fait traverser une forêt très dense, bordée de fleurs. Sentiers suivis par des
sangliers dont nous avons vu les traces des pattes dans la boue qui témoigne de l'intensité
des dernières pluies. A l'époque de la chasse le sentier est fréquenté par les chasseurs
il en reste des cartouches et des échelles dans les arbres  que nous avons bien sûr
gravies pour profiter de la vue au dessus des cimes. En rentrant un bref arrêt
à Cuges les pins, nous a donné envie de visiter ce village à une autre occasion
car en général on se contente de seulement le traverser. A toi de continuer
quand tu redescendras de l'autre Sainte ! car je n'ai pas tout raconté... 

 Oh oui je crois que tu as tout dit, le reste il faut le vivre en images en feuilletant l'album,  
on y voit notre première surprise du jour, cette poule faisane traversant paisiblement
devant nous, tu as eu le temps d'ajuster ton APN ; on y trouve aussi cette superbe maison
en pierre, entourée de prairie fleurie, s'il n'était pas trop tôt on aurait bien pique-niqué là ... 
A Cuges, le salon de coiffure surmontée d'une tête de cheval, nous a intrigué, on suppose
que cela devait être antérieurement une boucherie chevaline. Accessoirement, j'ai tracé notre
parcours sur google earth, on a quand même fait environ 8 bons kms depuis le dernier parking
après la chapelle de Riboux jusqu'au puits d'Arnaud par la piste pour la protection d'incendie,
le retour par des sentiers surtout utilisés par les chasseurs et longeant plus ou moins
la ligne à très haute tension qui parcourt la Ste Baume sur sa face Sud.

Un petit tour sur notre chaîne youtube pour monter dans les arbres avec nous.