Dans ces temps troubles, on est venu chercher la paix dans cet endroit de nature sauvage,
on sait que c'est à l'abri du vent mauvais, on est pas déçu pour ça, la rando fût belle,
le cœur est au vague à l'âme, l'influence de l'œil qui n'a pas aimé qu'on l'ignore ?
En revenant sur Marseille, la fin du cortège "pour charlie" a ralenti notre retour,
on aurait pu y aller aussi, dur quelques fois de faire le bon choix,n'est-ce pas Gabianika ?


Aujourd'hui on n'a pas vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours,
on a vu l'ours des calanques de nos propres yeux.

IMG_3957w

Pour voir les photos,  c'est bien sûr sur la caméra qu'il faut cliquer