Premier octobre, lorsque j'étais enfant, c'était la date de la rentrée scolaire
après 3 longs mois de vacances... Aujourd'hui on ne rencontre que des vététistes..
il fait bon, nous n'avons toujours pas rencontré le Siou que j'imaginais comme un indien
vêtu de blanc en fait le nom ne semble pas y faire allusion. mais c'est difficile
de trouver des explications sur l'origine du nom ... je cherche ...
Mon APN ayant oublié sa carte photos, je n'en ai fait qu'avec mon smartphone
Heureusement tu avais le tien ...

L'été on ne peut emprunter le route forestière qui est fermée à la circulation,
maintenant c'est possible donc on va pouvoir en profiter !
Aujourd'hui après une visite au refuge "les Cuillerets" ouvert aux quatre vents,
nous démarrons notre rando depuis l'abri du Siou Blanc par la piste de l'Eoure,
pas mal de bouses de vaches, certaines assez fraîches, mais elles devaient marcher
plus vite que nous car on ne les a pas rencontrées. Les colchiques de saison sont à peu
près les seules fleurs qui ont attiré notre attention, le bruit d'un essaim d'abeilles
pendant notre pique-nique nous a intrigués plus qu'inquiétés mais sans pouvoir le voir !
La météo belle au départ puis se dégradant, a sonné l'heure du retour ...

indien (1) 

CLIC sur la plume centrale 

Voici ce que j'ai trouvé

Siou Blanc (Cf. supra Plaine du Grand Seuil- 2- et 1ère partie, les hydronymes). Ce massif, comme celui d’Agnis, est l’élément majeur de la configuration de la commune qu’il longe, en commun avec les communes de Méounes, Belgentier, Le Revest, Le Beausset et Evenos. Il culmine à la Colle de Fède, à 826m. L’étymon renvoie à Sambola (cf. Samble supra); il est orthographié, dans les différentes cartes et cadastres, de façon fantaisiste : « Siou Blanc » ou « Siou Blan ». Ce toponyme, ortographié Suy Blanc, est aussi un quartier de la commune de La Gaude (AM), chemin de Suy Blanc ; cet ensemble de collines situé entre le Vallon de Tenchurat et la route de Saint Jeannet, surplomble le fleuve Var. Il était, il y a peu encore, consacré à la culture florale. Ni le panorama des Alpes méridionales ni la couleur blanche des serres ne justifient l’adjectif blanc… Une petite source est signalée dans ce quartier de la commune. Enfin, ce toponyme Sueil, oc. lo Suelh, est bien présent en pays de Ventoux, avec le sens de trou d’eau fangeux (Pau Peyre, Toponymie du Ventoux).