Jour de grève qui nous a privé de la présence de Gabiakris, la sortie a failli tourner court,
une roue du Duster était presque à plat, heureusement on a pu réparer rapidement et comme
ça circulait super bien, on a pu respecter le timing. Direction Riboux, on voulait retourner à
Crispin pour voir le fourgon de Manon et faire découvrir la balade à Gabiaçoise. Cette fois-ci
on fera une boucle, à l'aller par la Sauvagère, on bifurque à hauteur de Chateaurenard,
au passage on identifie les deux habitations vues sur carte un peu après Le Mourven, puis
on retrouve plus loin les deux bastides de Crispin, où on pique-nique sous la grisaille prévue
on essaiera bien une petite sieste mais le froid nous en dissuadera vite, dommage car dès
qu'on s'est remis en route le soleil a fait son apparition, pour le retour donc on prend la piste
du grand Ubrac avec un détour pour connaître les Cros de Recoux, joli endroit bien entretenu.
On a eu de la chance de pas se faire tirer dessus car une battue aux gros gibiers nous a
poursuivis toute la matinée, Gabianika je laisse le clavier, à toi :

Il ne me reste pas grand chose à raconter, c'était une jolie balade d'une dizaine de kms
on évolue dans les paysages de tournages des films de Pagnol, on a presque rencontré
Manon des sources et Ugolin. En parlant de la chasse au gros gibier, les aboiements 
des chiens et les tirs de fusil retentissaient autour de nous. A un moment
avec Gabiaçoise nous étions soulagées, on s'en éloignait mais Gabianou s'était trompé de
 chemin et nous sommes repartis dans leur direction, un chasseur nous a avertis du danger
mais nous n'avons pas rencontré les sangliers pourchassés, ouf, j'aime les sangliers
et moins les chasseurs...

Crispin

Le sketch du jour