Météo ciel a respecté le timing ( comme dirait Gabianou ) :
Un peu de mistral au départ, encore refroidi par la neige toujours proche.
il devait se calmer à l'heure du repas, ce qu'il a fait, pile poil à 13 heures
Les beaux jours sont revenus, un mois + deux jours que le temps pour nos balades
nous boudait et qu'il fallait se bâcher "grave", aujourd'hui nous sommes partis
à la rencontre d'une ruine que nous avions découverte, un jour de grand mistral.
Pas de sentiers pour y accéder mais Gabianou avait des points de repères :
grimper dans les éboulis, juste en face du rocher du crocodile, que sur la carte
 on nomme,l'îlot de la Mounine, bien connu des pêcheurs, quant à la ruine
cela ressemble à un poste d'observation, militaire ou douanier.
avec une vue à 360°sur la mer, les collines et les sentiers.
On trouvera peut être dans les archives de Marseille.