Le titre est de Gabianou, je te laisse l'expliquer, c'est à cause de moi
que le programme a été changé. Ce matin, j'ai oublié mon téléphone

 et mes lunettes de soleil, enfin je croyais que c'était tout. Kris me prend
en voiture au passage et je ne sais pas pourquoi en route, je regarde 
mes pieds et là quelque chose me semble incongru : je vois mes orteils ! 
J'avais échangé mes chaussures de marche contre des sandales de ville.
 et, acte manqué (?) j'ai échappé aux éboulis, mes pieds ont résisté
mais pas mes sandales, comme tu dis, c'est une belle fin.
Bon assez parlé de moi et de mes pieds, je te laisse raconter la suite.
Ah oui encore quelques mots, cette fois-ci les cigales c'est fini
La dernière a chanté mardi.

Gabiakris avait proposé l'Eissadon, mais on a eu pitié des orteils de Gabianika,
donc au dernier moment, nous avons choisi un parcours plus cool : que des pistes,
plus ou moins caillouteuses quand même: départ parking école commerce de Luminy,
passage obligé au col de sugiton, avec vue permanente sur le Mont Puget dans la brume,
cheminement tranquille jusqu'au plateau qui domine la calanque des "Pierres Tombées"
Sur la carte IGN, il n'y a pas de nom précis sur ce lieu-dit, dominé par la Candelle,
nous sommes au sommet de la falaise d'où tombent les pierres dans la calanque,
d'où l'idée du titre !
Comme d'habitude, paysage et pique-nique, participent à nous mettre en joie,
la sieste aussi, merci Gabianika d'avoir immortalisé ces bons moments avec ton APN,
on regarde tout ça sur l'album : 
Ah oui, autre chose as-tu trouvé s'il s'agissait d'un sauvetage ou d'un exercice,
pour le ballet de l'hélico que nous avons observé de longues minutes ? 

Non rien trouvé sur internet sans doute des exercices mais
ça a occupé nos APN un bon moment.
Un petit mot sur nos siestes, Kris s'endort rarement, elle lit,
toi presque à chaque fois et moi qui ne dormais que dans mon lit
cela m'arrive de plus en plus souvent, pas très longtemps
mais le plus agréable c'est quand j'ouvre les yeux et
que je ne sais pas où je suis ! toute étonnée de voir le paysage.
Au fait merci à tous les deux de ne même pas avoir râlé pour
l'oubli de mes chaussures, c'est ça les copains !