Avec le violent mistral, nous nous sommes envolés tout droit pour la Cacau
le seul endroit des calanques où nous ne  partageons pas le pique-nique avec lui...
Malgré le grand soleil, Cassis était désert. 

A la Cacau oui mais à la pointe, pas dans les carrières, on a voulu changer,
c'était bien face au large pour le pique-nique, le vent hurlait au-dessus
de nos têtes et nous on était bien abrité et au soleil, de temps en temps
un petit nuage nous en privait mais ça ne durait pas heureusement car le fond de
l'air était frais. Pour terminer la balade, notre petite virée habituelle dans Cassis.

DSC00214

Si vous trouvez le nombre exact de processionnaires, vous gagnez une balade gabianesque
mais attention elle ne sont pas toutes sur la photo, pour les compter il faut cliquer sur l'image.