Comme tous les ans à la même époque, nous rejoignons les moutons en transhumance.
Un peu avant les autres gabians pour s'adapter à l'altitude à ( toi de raconter ce qu'il t'arrive ! )
Mais contrairement aux autres années nous découvrons l'autre rive du lac de Serre-Ponçon.
Un rocher tombé des montagnes le 10 mai bloque la route au niveau du Lauzet, il faut quelques  
jours pour la réparer, cela nous rallonge pas mal mais nous fait découvrir de nouveaux paysages.


Ce qu'il m'arrive ? je gonfle (passe moi l'expression) comme un poisson qu'on remonte
des profondeurs, le temps de tout rééquilibrer et je me sens dans mon élément.
Monter la tente est le premier exercice en altitude que je m'inflige chaque année,
et même si ce n'est pas très physique, ça reste un test de ma forme du moment.
Cette année ce n'est pas la grande forme et la tente l'a ressentie, une petite déchirure
qui signe la fin de son bail, l'année prochaine faudra la renouveler !

P1220723